Janvier 2020/ O.U.P.S. - Occupation d’Utilité Publique Surprise
Culture, art et squat
Janvier 2020/ O.U.P.S. - Occupation d’Utilité Publique Surprise
Culture, art et squat
Nous, résidentes créatrices, résidents créateurs et artistes avons investi des locaux laissés vacants par leurs propriétaires depuis plusieurs décennies. Nous avons conscience d'agir en marge de la légalité et proposons des moyens pour améliorer cette situation.
En complémentarité d’initiatives visant à lutter contre la désertification du centre-ville de Saint-Brieuc, nous proposons une solution concrète, réaliste et immédiate pour participer à sa dynamisation et aider les propriétaires à faire vivre leurs locaux inutilisés. Cela grâce à :

- L'identification d'un bien immobilier central, vacant et donc inutile à la vie culturelle et économique de la ville
- L'occupation de ce bien et ainsi sa protection des dégâts irrémédiables causés par la vacuité.
- La transformation de cet immobilier en un lieu vivant, foisonnant et propice à l'expérimentation et au décloisonnement.
Pour répondre aux enjeux de la conjoncture locale et nationale actuelle (manque de lieux de création ouverts à la spontanéité sociale, culturelle et artistique, impossibilité des pouvoirs publics à répondre aux besoins des créateurs et créatrices, loyers inaccessibles pour les revenus modestes, absence d’ateliers à proposer aux artistes) nous décidons de mettre à disposition notre puissance créatrice et nos énergies au service de nos concitoyens et concitoyennes, en développant notre travail et en existant pleinement dans la cité. Acteurs manifestes de la vie culturelle du territoire et reconnus tant par les institutions que par la presse et le public, les collectifs de citoyens représentent un vivier de talents et de compétences, une source de création hybride et singulière, une force d'animation sociale et culturelle fortement impliquée dans la vie d'un quartier, ainsi qu'une chance d'insertion pour des artistes encore non reconnu.e.s. Même si notre action nous vaut des poursuites judiciaires, nous la considérons comme légitime, au regard du statut des lieux que nous occupons, et innovante en termes d'action créative et sociale.
Notre désir est de travailler à la mise en place d'accords contractuels qui permettraient, de façon négociée, l'utilisation légale des locaux inoccupés tout en s'engageant au respect d'une Charte d'action. La Charte OUPSest un premier pas en ce sens et le gage de notre volonté à engager le dialogue et à inventer des solutions qui auraient l'avantage de ne léser aucune des parties en présence et d'être bénéfique à notre ville.
Mars 2021 : Oups fait son retour ! A suivre...
Manifestation/Carnaval en défense aux arts et à la culture, déposée par la CGT Spectacle, 13/03/21, Guingamp.
Manifestation et grève féministe, 08/03/21, Rennes.
Rassemblement des acteurs de la culture, 04/03/21, Paris.
Manifestation et riposte sur le projet de loi bioéthique, 30/01/21, Saint-Brieuc
Manifestation/Grève des étudiants, enseignants et personnels de l'éducation nationale, 26/01/21, Paris.
"Le monde de l'avent" : calendrier de l’Avent artistique. Un événement par jour dans une vitrine du centre-ville, mais aussi des quartiers environnants. Le projet a été porté par l’association « Hazard et cætera » 01-26/12/20, Saint-Brieuc.
Elections municipale 2020 - L’artiste briochine Pauline Cabioc’h, alias Clothilde de Cambronne, autoproclamée « bouffon officiel de la Ville de Saint-Brieuc ».
"Australia day"
La date est controversée par une partie de la population australienne, particulièrement par les Aborigènes, menant à l'utilisation d'autres noms, tels que Invasion Day (le jour de l'Invasion) et le jour de la survie.
Back to Top